Lancement d’un audit d’entreprise

Lancement d’un audit d’entreprise

août 15, 2022 0 Par Samantha

La création d’une entreprise peut parfois être assez difficile. Il y a plusieurs points que vous devez prendre en considération lorsque vous démarrez une entreprise. En plus de déterminer le type d’entreprise que vous allez créer, ce que l’entreprise va commercialiser ou les services qu’elle va certainement fournir, vous devez également vous assurer que votre entreprise reste en conformité avec toutes les réglementations locales, nationales et gouvernementales.

Outre le permis d’exploitation, exigé par la plupart des localités des États-Unis, une toute nouvelle entreprise doit remplir de nombreux formulaires fiscaux au début de son activité. Si vous proposez un produit, votre entreprise devra demander des licences d’obligation fiscale pour les ventes au détail. En fonction du lieu où se trouve votre entreprise, vous devrez peut-être demander un permis d’obligation de taxe sur les ventes au détail à votre ville, votre comté et/ou votre État. Si vous vendez un service et que votre État ou votre ville impose une taxe sur les ventes de services, votre service aura également besoin de ce type de licence.

Un autre point que votre entreprise devra certainement demander est un numéro d’identification d’obligation fiscale du gouvernement. Ce numéro est utilisé sur tous les documents relatifs aux obligations fiscales de votre entreprise. Il n’est peut-être pas nécessaire si vous êtes la seule personne à aider votre entreprise. Néanmoins, si vous vous préparez à faire appel à des sous-traitants ou à des membres du personnel, vous aurez certainement besoin d’un numéro d’identification fiscale du gouvernement afin de payer vos spécialistes ou vos travailleurs. Ce numéro est exigé par le gouvernement fédéral afin que les revenus versés puissent être suivis par l’Internal Revenue Service dans le but de cumuler les impôts sur les revenus.

Certaines villes exigent que les personnes et les services paient un impôt local en plus de l’impôt sur le revenu de l’État et du gouvernement. Vous devez savoir si votre entreprise devra payer ce type d’impôt et quelles sont les exigences en matière de déclaration pour votre ville. De nombreuses organisations sont tenues par la réglementation de déposer des obligations fiscales fédérales trimestrielles. Si vous êtes une petite entreprise ou une entreprise à domicile, ces règlements fiscaux trimestriels ne sont pas exigés par la législation, mais peuvent vous éviter de devoir des obligations fiscales à la fin de l’année. Si vous n’êtes pas sûr que votre entreprise doive ou non effectuer des règlements fiscaux trimestriels, vous devriez prendre contact avec un professionnel de la comptabilité pour répondre à ces questions et à toute autre question. Si votre entreprise doit payer des impôts trimestriels, vous souhaiterez certainement acquérir les types de documents essentiels pour les obligations fiscales de votre entreprise auprès de l’Internal Revenue Service avant de créer votre entreprise. Habituez-vous aux formulaires et aux procédures et prenez les dispositions nécessaires pour que votre entreprise fonctionne sans problème après son lancement.

Il y a plusieurs autres éléments à prendre en considération lorsque vous lancez un service. Vous devez vous assurer que votre entreprise respecte toutes les législations applicables à votre type d’activité. Certains secteurs et certaines organisations exigent une licence supplémentaire. Divers autres secteurs exigent l’achat d’une couverture d’assurance supplémentaire. L’assurance contre les accidents du travail est exigée par le gouvernement et par de nombreuses législations nationales si vous avez des travailleurs. Certains États exigent qu’une organisation souscrive une assurance responsabilité civile pour minimiser les poursuites, tandis que dans d’autres États, ce type d’assurance est facultatif.

Assurez-vous de connaître les exigences légales relatives à la création d’une entreprise avant de vous lancer réellement dans les affaires. De cette façon, vous serez certainement certifié avec toutes les lois commerciales du voisinage, de l’État et du gouvernement, ce qui minimisera votre risque de gérer un service et éliminera la possibilité que votre entreprise soit fermée avant même d’avoir réellement démarré.